top of page
  • Fatoumata sadiakhou

Le TROUBLE DYSPHORIQUE PREMENSTRUEL (TDPM) et La SOPHROLOGIE

Un trouble méconnu et difficile à vivre pour les femmes concernées.


Qu'est ce que ce trouble?


Irritabilité, fatigue, déprime, tension au niveau des seins, ballonnements, maux de tête…Autant de symptômes physiques et psychologiques caractéristiques du syndrome prémenstruel, qui concerne 80 % de la population féminine.


Lorsque ce phénomène impacte sur la vie sociale et professionnelle, on parle alors de trouble dysphorique prémenstruel (TDPM).


Les symptômes sont les mêmes que ceux du syndrome prémenstruel, ils sont beaucoup plus importants, surtout sur le plan psychologique.





Diagnostic:


Cet état survient de façon récurrente en phase prémenstruelle et disparait avec l’arrivée des règles. C'est cet arrêt qui permet le diagnostic.


Prise en charge :


Une prise en charge médicale est indispensable.


Un traitement hormonal pourra limiter les chutes hormonales, responsables du TDPM.

Un traitement antidépresseur apporterai également un mieux-être.


Le TDPM déstabilise beaucoup de femmes qui ne savent plus vers qui se tourner.


Elles doivent en parler à leur médecin, gynécologue, qui proposera un réel accompagnement médicamenteux et psychologique.


En complément, certaines mesures hygiéno-diététiques sont recommandées :


- la pratique d’une activité physique qui régule l’humeur grâce à la production d’endorphines, et qui pratiquée de manière régulière évite l'effet rebond des hormones.

- une bonne hydratation

- une alimentation équilibrée ( avec apport de fibre),

- l'apport de complément alimentaire tels que le zinc, la vitamine B6, le magnésium

(demander un avis médical)

- le repos durant la période, ...



Et la sophrologie dans tout cela?


Le stress augmenté est un facteur qui aggrave les symptômes du TDPM.


La sophrologie vous apprend à vous connecter à vos ressources intérieures.


Elle enseigne également à vivre pleinement le moment présent, à se mettre en paix avec le passé et à se préparer au futur de manière positive.


Elle a un effet positif sur le stress, les angoisses, le sommeil, le lâcher-prise, la perception de douleurs, la confiance en soi, l'estime de soi,...


Ainsi, en complément du suivi médical , la pratique de la sophrologie participera à réduire ce stress.


Elle vous permettra d'améliorer l'intensité de vos symptômes et de maintenir un équilibre de vie, en retrouvant calme, sérénité, énergie, élan vital, lâcher-prise, confiance en soi, estime de soi, sommeil réparateur, ...


Vous retrouverez ainsi plus rapidement une meilleure connexion avec vous -même, votre environnement social personnel et professionnel.


Quelques exemples d'objectifs que peuvent exprimés certaines femmes lors de suivi en sophrologie:


- "Je souhaiterai apprendre à mieux gérer ma colère lorsque je traverse cette période difficile et mieux communiquer avec mon entourage"


-"Je souhaiterai apprendre à lâcher-prise sur mes appréhensions / émotions négatives qui augmentent mes douleurs et retrouver plus de sérénité."


- "je souhaiterai retrouver un sommeil réparateur durant cette période difficile et reprendre mes activités quotidiennes plus rapidement avec énergie."

...


Bien entendu , ce ne sont que des exemples. Chaque femme a son propre objectif.

Chaque suivi est personnalisé et individualisé.



N'hésitez pas à partager ce post , vous ou une femme de votre entourage vit probablement ce trouble et souhaiterai peut-être un accompagnement complémentaire par le biais de la sophrologie.


Je suis sophrologue et infirmière de métier.


Je vous apporte une aide complémentaire, adaptée et individualisée (enrichie par mon expérience paramédicale), en fonction de votre situation et de votre objectif,


Pour prendre rdv c'est ici!


A très bientôt! Prenez soin de vous!


SOPHROLOGIE RELAXOLOGIE Sadiakhou Fatoumata www.sophrofs28.com




Comments


bottom of page